Que faire au jardin au mois de septembre ?

Le mois d’août touche bientôt à sa fin, celui de septembre pointe le bout de son nez. Côté jardin, ce n’est pas un mois de tout repos et le proverbe disant « En septembre, le fainéant peut aller se pendre » illustre parfaitement la situation. Petit aperçu de ce que vous pourrez entreprendre.

Le mois de la récolte

En septembre, fraîcheur et humidité sont au rendez-vous. C’est donc le moment idéal pour récolter les légumes d’été et d’automne, à savoir courgettes, choux, laitues, concombres, tomates, aubergines, etc. Il en va de même pour les fruits tels que les raisins, pommes, poires ou prunes.

Par contre, pendant cette période, les pommes de terre ne doivent être récoltées que si elles sont matures afin d’être entreposées dans un endroit frais, à l’abri de la lumière (pour une conservation optimale) et bien aéré.

En septembre, des taillages s’imposent

La chaleur de l’été n’a certainement pas été sans conséquence sur l’état de votre pelouse. C’est ainsi qu’une grande partie de la celle-ci jaunit en cette saison. Il est donc important de scarifier les vieilles herbes afin de permettre à votre pelouse de se rafraîchir et mieux respirer.

De même, arbres et arbustes doivent faire l’objet d’un taillage. Débarrassez-les de toutes les branches entremêlées puis veillez à bien aérer le centre de l’arbuste afin de permettre à la lumière de mieux y pénétrer.

Les plantes vivaces dénuées de fleurs, quant à elles, doivent être coupées à ras, de même pour les haies et les arbustes à floraison estivale.

Continuez à entretenir votre jardin !

Si vous êtes de ceux qui souhaitent la renouveler, le mois de septembre est le moment idéal. Tandis que si vous souhaitez uniquement l’entretenir, vous aurez besoin d’une bonne dose d’engrais spécial gazon et le tour est joué ! Sans oublier que la tonte devra se faire régulièrement, soit tous les trois jours.

Même si vous procédez à la récolte des fruits et légumes d’été et d’automne, n’arrêtez pas d’arroser en veillant toutefois à ne pas mouiller le feuillage.

D’autre part, commencez à bouturer les plantes telles que les hortensias, les géraniums ou les rosiers. Songez également à un traitement anti-rouille de vos rosiers.

Autres articles à lire

  • Un jardin de rocaille

    En vous inspirant des collines et montagnes environnantes, passez à l’élaboration de votre jardin de rocaille ou jardin alpin. Quoique sa réalisation nécessite un travail méthodique et fastidieux, son résultat sera enchanteur et ne laissera sûrement pas vos voisins indifférents.

  • Potager ou prairie, pour un coin fleuri dans le jardin

    Installer un petit coin de prairie ou de potager dans un jardin a de multiples avantages, notamment celles d’attirer les insectes utiles qui aident à la pollinisation des arbres et des arbustes. Découvrez les vertus de ces coins verts.

  • Les indispensables pour un jardin agréable

    Vous trouvez votre jardin maussade ? Pensez à le décorer. Découvrez toutes les astuces pour faire de votre jardin un lieu plus qu’agréable, pour pouvoir en profiter toute l’année. Pelouse, arbres fruitiers, accessoires déco … De nombreuses solutions vous permettent d’embellir au mieux votre espace.

  • Jardinage : comment faire des boutures ?

    Le bouturage est une méthode de multiplication végétative très efficace. Pour obtenir une nouvelle plante parfaitement identique à celle d’origine, il est essentiel de choisir sa bouture avec le plus grand soin.

  • Le salon de jardin en rotin synthétique

    Les avantages du synthétique, la beauté du rotin.

    Le rotin synthétique va envahir vos jardins ! Donnant un style tout particulier à votre salon d’extérieur, le rotin synthétique n’a que des avantages !

Haut de page