Entretien du carrelage en terre cuite

Aînée des revêtements de sol, la terre cuite nécessite un traitement particulier pour retrouver son éclat d’antan. Comment procéder ?

L’entretien d’un carrelage en terre cuite à l’ancienne

Deux procédés peuvent être mis en œuvres pour l’entretien d’un carrelage en terre cuite : l’entretien dit à l’ancienne et le traitement à la résine. L’huile est utilisée comme base pour le traitement à l’ancienne. Utilisée depuis des générations, l’huile est efficace pour donner un meilleur éclat à un carrelage en terre cuite. Pour un meilleur résultat, l’application de l’huile doit se faire en de fines couches régulières. Une brosse large est suffisante pour venir à bout de cette tâche. Ayez soin d’éviter la surépaisseur, ceci constituera un défaut indélébile au fil du temps.

Si autrefois, l’entretien de cette surface est effectué avec de l’huile de lin et de l’essence de térébenthine, cette technique est actuellement proscrite à cause de son effet aléatoire. Le résultat de cette méthode est hasardeux et peut provoquer un véritable dégât sur la surface : taches, différence de tonalité, assombrissement de teinte. Si l’huile de lin est déconseillée, vous pouvez effectuer le traitement à l’ancienne en utilisant de l’huile de cire. Plus performant, ce produit permet un meilleur résultat et n’endommagera pas votre surface. Le traitement avec de l’huile de cire se fait en trois temps : une étape d’imprégnation de la surface suivie de deux fines couches d’huile. En plus de son meilleur rendu au niveau de la finition, l’avantage de l’huile de cire repose aussi sur son temps de séchage assez réduit. En fonction de l’aération de la pièce, le séchage complet de ce produit se fait entre 24 et 48 heures.

L’entretien d’un carrelage en terre cuite à la résine

En plus de sa facilité d’application, la résine vous offre une meilleure protection. Bouche-pores efficace, la résine possède une propriété imperméable protégeant ainsi votre carrelage contre l’agression de l’humidité. Grâce à la formation des micros pores à la surface, votre carrelage est capable de respirer même après l’application de la résine. Avant l’application de la résine proprement dite, vous devez tout d’abord passer par une étape de décapage. Le décapage se fait avec de l’acide tamponné, l’utilisation de produit à base d’acide chlorhydrique est formellement interdite pour cette étape, cet actif risque en effet d’endommager la surface.

L’application de la résine se fait une fois la surface entièrement décapée. Le séchage de la résine demande beaucoup de temps, il faut une à deux semaines et une température environnante de 15° au minimum pour un meilleur séchage de la surface après l’application. Pendant cet intervalle, la surface est très vulnérable, il est alors conseillé de reporter les autres travaux passibles d’endommager le carrelage. L’entretien d’une couverture en résine sur un carrelage en terre cuite est facile. Le nettoyage régulier avec une serpillière et un produit lavant prévu à cet effet est suffisant pour donner un coup d’éclat à la surface.

Autres articles à lire

  • Comment poser un parquet en bois

    Le revêtement du sol est l’une des conditions sine qua none pour avoir une pièce confortable à vivre. Suivez nos conseils pour choisir la technique de pose de parquet qui vous convient si vous comptez changer le vôtre.

  • Fiche bricolage : la pose d’un cloison en carreaux de plâtre.

    Créer de nouvelles pièces en utilisant des cloisons en carreaux de plâtre est possible. Tout ce qu’il faut savoir pour monter votre cloison.

  • Changer une vitre cassée

    Une vitre qui vole en éclat est un fait très courant. Prenez les choses en main au lieu d’attendre l’intervention coûteuse du vitrier. Cette opération est à la portée de tout bricoleur.

  • Futex - Textiles fonctionnels dans les composites

    Un composite est un assemblage de plusieurs matériaux : de renforts, généralement sous forme de fibres textiles, et d’une matrice, le plus souvent organique (résine).

  • Comment choisir un chauffe-eau ?

    Appareil indispensable, voire nécessaire dans une salle de bain ou une salle d’eau, ou même dans la cuisine, le chauffe-eau est un accessoire de confort incontournable, tout comme le chauffage. Avec les nombreux types et formes proposés sur le marché, quel genre de chauffe-eau choisir ?

Haut de page