Tout savoir sur le décapage chimique

Les peintures recouvrant les portes, les fenêtres ou encore les moulures sont très sensibles aux changements climatiques. Au fil du temps, elles s’écaillent et perdent de leur éclat. Grâce au décapage chimique, il est possible de les enlever rapidement et efficacement.

Décapage chimique, étape préparatoire

Le décapage chimique se présente comme la solution la plus rapide pour enlever les peintures ou les vernis qui s’écaillent, ceci quelle que soit la surface à traiter. Cependant, comme le traitement est à base de produits chimiques, quelques précautions au niveau de la sécurité s’imposent. Ainsi, le port de gants et de lunettes est obligatoire pour éviter les risques de brûlures ainsi que tout contact des produits avec la peau. Pour le décapage chimique, le mieux est de procéder en extérieur, ou bien dans une pièce bien aérée. À cause de leur haute toxicité, l’inhalation de ces produits risque de causer des problèmes respiratoires.

Avant de commencer votre travail, il vous faut également réunir quelques outils. Vous aurez besoin de bâches de protection pour la couverture de la surface sur laquelle vous allez travailler, d’un pinceau, d’un couteau de peintre, d’un chiffon, d’un morceau de papier abrasif à grains fins, et bien sûr d’un décapant chimique. Le décapage chimique constitue un travail très délicat. Son coût n’est pas très élevé, mais sa réalisation vous prendra une à deux heures minimum. Vous devrez compter plus de temps si la zone à traiter est vraiment importante.

Décapage chimique, réalisation

Les décapants chimiques ne sont pas forcément adaptés à tous les types de peintures. Prenez alors le soin de vous informer sur le type de peinture que vous souhaitez décaper pour choisir le produit le plus approprié. Une astuce, pour guider votre achat, choisissez plutôt les décapants proposant une texture épaisse comme le gel. Cette option vous évitera les risques de projection lors de la phase d’application. Protégez tout d’abord le sol avec les bâches, puis placez la surface à décaper sur des tréteaux. Appliquez ensuite le produit décapant à l’aide d’un pinceau ou d’une éponge. Laissez agir une dizaine de minutes.

Enlevez la peinture écaillée en grattant avec une brosse métallique ou une spatule, puis finissez avec de la laine d’acier. Passez tout de suite au rinçage en évitant les coulures. Laissez sécher. Après cette étape, il est normal que des traces de décapant apparaissent encore sur la surface. Vous pourrez les neutraliser facilement en utilisant un coton imbibé d’essence. Si les tâches persistent, poncez à nouveau en utilisant une ponceuse vibrante ou un papier abrasif fin. Dépoussiérez, puis passez une éponge humide, et à nouveau, laissez sécher.

Autres articles à lire

  • Quelques astuces pour réparer une toiture terrasse

    Entretenir une toiture terrasse est un plan brico intéressant. Découvrez comment faire pour la réalisation de cette tâche.

  • Éviter les remontées capillaires

    Les remontées capillaires sont des dangers pour la maison, afin de mieux éviter des grands travaux de rénovation, il est nécessaire de connaître les causes des remontées capillaires.

  • Le sciage à la main : apprendre à scier

    Malgré l’existence d’instruments de sciage performants à l’instar des scies électroportatives ou électriques, il est souvent plus aisé, plus nécessaire, plus amusant d’utiliser une scie à main, surtout pour les artisans et les mordus du bricolage. Entre des mains expertes, cet outil jugé banal peut accomplir des merveilles.

  • Guide pour fabriquer une lampe de chevet originale

    La lampe de chevet apporte un plus à la décoration de la chambre à coucher. On en a surtout besoin pour éclairer la pièce, pour lire ou travailler avant de se coucher. Les amateurs de travaux manuels, eux, préfèrent certainement fabriquer leur lampe de chevet. Suivez le guide !

  • Entretien des meubles en bambou

    Afin d’allonger la durée de vie et de garder la qualité de vos meubles en bambou, quelques gestes d’entretien sont de mise.

Haut de page