Conseils pour cultiver un potager sur son balcon

Pour cultiver des herbes aromatiques et des légumes, nul besoin de plusieurs mètres carrés ! Avec quelques astuces et un minimum de savoir-faire, il est tout à fait possible de se constituer un potager sur son balcon. Suivez le guide !

Ce qu’il faut savoir avant de se lancer dans l’aventure

La culture potagère urbaine n’est pas une pratique anodine. En effet, il faut au préalable se renseigner quant aux clauses contenues dans le règlement de copropriété. Ce dernier fixe le poids maximum autorisé sur les balcons, limite dont il faut tenir compte avant même d’installer votre potager. Généralement, elle tourne autour des 350 kilogrammes par mètre carré. Par ailleurs, il ne faut pas que votre culture encombre les voisins ou que l’écoulement de votre arrosage nuise à autrui.

Après vous être assuré que vous respectiez bien les règles, il est nécessaire de vérifier que l’emplacement du potager n’est pas trop exposé aux vents dominants. Il est également vital que la culture bénéficie d’un ensoleillement idéal, propice à l’évolution des plants. Enfin, le potager demande un entretien régulier avec une certaine notion de jardinage. Si vous pensez ne pas pouvoir lui consacrer beaucoup de temps, ne vous lancez pas dans une telle aventure.

Quels plants choisir et comment entretenir son potager sur le balcon ?

Pour un potager sur balcon, les herbes aromatiques sont bien entendu les plantes les plus prisées. On peut citer le laurier-sauce, le romarin, le persil, la ciboulette, le thym, ainsi que la menthe. En plus de ne prendre qu’un minimum de place, les herbes aromatiques ont l’avantage d’être faciles à planter et à entretenir, ne demandant qu’un arrosage ponctuel.

Si vous souhaitez cultiver des légumes, optez pour la carotte, le concombre, la tomate, le radis, la laitue, les haricots ou les poivrons. Ces derniers ne demandent également qu’un minimum d’ensoleillement et d’entretien. Petite astuce : lors de la plantation, commencez toujours par installer les plants encombrants avant de compléter par des petits plants. Les fruits peuvent également être plantés sur le balcon, tant qu’il s’agit d’arbustes et d’arbres fruitiers nains, tels que le groseillier et le framboisier.

Autres articles à lire

Haut de page