Comment créer un jardin japonais ?

Havre de paix, espace de détente ou lieu de méditation, un jardin japonais se construit suivant des règles précises visant à l’équilibre des éléments fondamentaux qui le constituent. Comment concevoir un tel jardin ? Suivez le guide !

Les principaux éléments d’un jardin japonais

S’il existe différents types de jardin japonais, dont le plus connu est le jardin zen, ces derniers s’organisent essentiellement autour de 3 éléments principaux : les pierres, l’eau et les végétaux. Le jardin japonais est pensé comme une réplique miniature de paysages naturels : les pierres représentent ainsi la montagne, l’eau les cours d’eau, tandis que les végétaux évoquent les arbres, tels que les pins poussant dans la montagne.

Selon le type de jardin souhaité, un de ces éléments peut ne pas y être introduit. Tel est le cas de l’eau qui est absent du jardin zen ou jardin sec, essentiellement constitué de pierres, de sable ou de graviers et de mousse. Autrement, chaque élément du jardin est placé et arrangé de manière à respecter l’harmonie du lieu, selon notamment les principes du Yin et du Yang. Du choix des végétaux à l’aménagement des pierres disposés par groupe et des points d’eau, petits étangs ou chutes d’eau, rien n’est alors laissé au hasard.

Quelques règles de base

Représentant une montagne, les pierres de différentes tailles d’un jardin japonais se disposent par groupe de 3 ou 5. Pour les pas japonais, des pierres plates seront utilisées. Les plantes seront, pour leur part, choisies en fonction de leur emplacement : en fond, en bordure ou au premier plan. Laurier, glycine ou pins taillés entoureront ainsi une fontaine et/ou seront placés en fond. Les fougères et bambous moyens ou nains feront par contre de belles bordures végétales.

Au premier plan, les mousses ou les plantes basses trouveront leur place, mais surtout pas d’herbes. Enfin, des iris du Japon, des fougères d’eau ou encore des hostas seront plantés autour des points d’eau. Vous pouvez ajouter des accessoires d’ornement, telles des lanternes japonaises ou des petites passerelles pour ceux qui disposent d’un jardin assez grand, pour donner une véritable âme japonaise à celui-ci. Il vous est également possible de placer quelques spots d’éclairage pour mettre en valeur la fontaine ou les plantes de fond. Mais attention, évitez de surcharger visuellement votre jardin japonais !

Autres articles à lire

  • Direction jardin : le parterre

    Le parterre est la partie du jardin destinée à la culture des plantes à fleurs. Il est à privilégier pour changer l’allure du jardin. Exposez vos talents de paysagiste amateur afin de faire de cette zone une vraie merveille pour les yeux.

  • Les pas japonais, une touche secrète à votre jardin

    Les pas japonais apportent une touche secrète à votre jardin. Unis, à motifs, en bois, en fonte ou en pierre, les pas japonais éclairent votre jardin.

  • Jardinage : comment faire des boutures ?

    Le bouturage est une méthode de multiplication végétative très efficace. Pour obtenir une nouvelle plante parfaitement identique à celle d’origine, il est essentiel de choisir sa bouture avec le plus grand soin.

  • Conseils pour bien choisir son parasol

    Accessoire phare durant la saison estivale, le parasol doit être choisi avec soin. Son acquisition étant une affaire sur le long terme, voici quelques conseils pour sélectionner le parasol idéal.

  • Le hot tub chez Nordispa

    Nordispa présente un modèle de spa hors du commun pour vous permettre de profiter au maximum des journées ensoleillées. Découvrez la baignoire naturelle hot tub.

Haut de page