Donnez une deuxième vie à votre commode

Pour rentabiliser votre vieille commode, surélevez-la avec un nouvel élément qui lui donnera une autre dimension et augmentera sa capacité de rangement. Elle pourra ainsi retrouver sa place dans la chambre ou la salle de bain. Suivez les étapes pour donner à votre meuble des détails de charme.

Préparation et gros œuvres

Avant de commencer, nettoyez méticuleusement la commode pour la débarrasser des traces de peintures ou de vernis. Pour ce faire, utilisez un décapant chimique que vous étalerez sur le meuble. Laissez agir, puis raclez avec une spatule avant de rincer à l’eau. Ensuite, laissez-le sécher. Pour réaliser l’élément du haut, choisissez de préférence du pin massif lamellé collé. Préparez les étagères en faisant tailler des tablettes aux dimensions de la commode. Pour les montants, la largeur est la même que pour la commode, seule la hauteur varie en fonction de vos besoins.

Assemblez les montants et étagères par tourillonnage. Si besoin, utilisez un guide d’assemblage pour centrer les tourillons. Pour maintenir et rigidifier le tout, réalisez un fond en contreplaqué que vous encastrerez dans la feuillure. Afin de garder l’esprit du meuble, couvrez le pourtour du caisson avec de la moulure décorative réalisée avec du plâtre. Ensuite, ajustez le haut du meuble sur le dessus de la commode et réalisez ensuite les ouvertures.

Abattants et finitions de la commode

Pour fermer les étagères supérieures, réalisez deux abattants identiques aux façades des tiroirs, en relevant préalablement les mesures. Découpez ensuite dans un pin massif les deux abattants. Si les façades des tiroirs sont décorées de baguettes, ajoutez de même sur les abattants. Vous fixerez les baguettes avec de la colle à bois en prenant soin de bien ajuster aux angles. Les abattants seront ensuite montés sur le caisson avec des charnières à lames rondes et le relevage sera assuré par des coulisseaux d’arrêt.

Pour obtenir un effet de creusage, brossez soigneusement votre meuble avec une brosse métallique dans le sens de la fibre du bois. Avec de la mèche à coton, appliquez suffisamment de cire à céruses blanche pour remplir les veines du bois. Avec une spatule, retirez le surplus puis laissez sécher. Avant de finaliser, passez de la cire d’abeille en pâte. Enfin, peignez le meuble au ton qui vous convient.

Autres articles à lire

  • Conseils pour choisir sa lame de scie sauteuse

    Très pratique, la scie sauteuse est souvent utilisée par les particuliers qui s’adonnent de temps à autres à des travaux de bricolage. Toutefois, il faut tenir compte des différentes lames qui existent pour que l’emploi d’une scie sauteuse soit optimisé. Zoom sur les différentes lames existantes et leurs utilisations respectives.

  • Éviter les remontées capillaires

    Les remontées capillaires sont des dangers pour la maison, afin de mieux éviter des grands travaux de rénovation, il est nécessaire de connaître les causes des remontées capillaires.

  • Aménager une mezzanine dans un loft

    Les lofts ont l’avantage d’avoir une grande hauteur sous le plafond, permettant l’aménagement d’une mezzanine qui donnera plus d’espace et de caractère à votre intérieur.

  • Une nouvelle vie pour mes chaises en bois

    Au fond de votre grenier, une vieille chaise en bois prend la poussière ? Cela fait si longtemps que vous ne l’avez pas utilisée que vous en aviez oublié l’existence ? Quel dommage ! En un tour de main, vous pouvez lui redonner une deuxième vie. La déco récup’, c’est à la fois simple et économique. On se retrousse les manches et on y va !

  • Bricoleuses du dimanche : précautions à prendre pour éviter les accidents

    Vous êtes une de ces bricoleuses quelque peu maladroite et sans beaucoup d’expérience ? Faites très attention car les accidents sont si vite arrivés. Voici donc quelques précautions à prendre pour bricoler en toute sécurité et ainsi éviter les accidents.

Haut de page