Clous et vis, comment s’y retrouver ?

Clous et vis sont indispensables pour fixer des objets. Ce qu’il faut savoir sur les clous et les vis.

Les types de clous

Les clous, également appelés pointes, sont des tiges en acier utilisées pour les fixations d’objet entre eux ou pour accrocher un objet sur une surface, à l’aide d’un marteau. Ils sont employés sur le bois, la pierre, la brique, ou encore le béton. Il en existe plusieurs sortes, à utiliser selon le type de surface. Dans la menuiserie, par exemple, les plus utilisés sont les clous à tête plate ou à tête d’homme. Toujours pour le bois, le clou-vis pénètre dans la surface en tournant, grâce à sa pointe torsadée. Pour fixer des objets sur une surface en pierre, les clous en pointe d’acier sont les plus adaptés. Les pointes à plâtre, cannelées et galvanisées, sont plus utilisées pour fixer les plaques de plâtre sur les surfaces en bois.

En plus de ceux-là, les pointes à tête large sont principalement utilisées par les professionnels des ouvrages en construction. Elles sont particulièrement adaptées pour la fixation des plaques en asphalte, ou des ardoises. Il y aussi ce qu’on appelle les clous cavaliers. Ces derniers sont pointus à leurs deux extrémités, et servent surtout pour fixer les fils et treillis. Dans la mesure où il est utilisé en extérieur, ce type de clou est galvanisé pour résister aux changements de climat et à différentes intempéries. La dernière catégorie de clou est la semence ou clou à garnir. Elle est essentiellement utilisée par les tapissiers pour fixer des revêtements, comme le cuir ou le tissu, sur un support en bois.

Les différentes vis

Les vis, tout comme les clous, sont généralement utilisées pour fixer solidement un objet à un autre. Elles se présentent sous forme d’une tige avec une partie en pas de vis et avec une tête large rainurée pour accueillir le tournevis. Il existe plusieurs types de vis. Pour choisir celui approprié à votre besoin, il faut évaluer les travaux à réaliser, et surtout le type de surface à travailler. Pour des fixations sur du bois, il y a les vis à bois classiques et les tire-fond. Les premières peuvent être à tête fraisée pour être moins apparentes, ou à tête ronde pour une plus grande facilité de fixation. Quant aux seconds, ils sont plus adaptés pour les bois durs et autres travaux plutôt compliqués.

Une autre catégorie de vis, les pitons à crochets, est la plus souvent employée pour accrocher des objets à différents supports. Dans la même idée, les pitons à oeil et les gonds-vis, servent surtout pour accrocher des objets lourds. Pour travailler sur une surface en plâtre, les vis trompettes sont particulièrement faciles à installer. Les vis autoforantes sont celles à tête cruciforme. Leur installation ne nécessite généralement pas de percer un trou au préalable. Pour des fixations de plaques de métal ou de plastique, il convient d’employer des vis de type Parker. Enfin, il y a le boulon et la vis à tôle. Ce sont des vis qui fonctionnent indispensablement avec un écrou.

Autres articles à lire

  • Astuces pour la rénovation d’un plafond

    Votre plafond se dégrade il est sale et se fissure. Pas de panique ! Voici comment procéder.

  • Comment construire une niche pour son chien ?

    Animal de compagnie et gardien fiable pour la maison, le chien nécessite une attention particulière de notre part. Bricoleur que vous êtes, organisez votre emploi du temps et trouvez le temps de fabriquer vous-même une niche pour votre chien.

  • Le retour en force des papiers peints

    Les papiers peints recouvrent nos murs pour un intérieur moderne, contemporain, exotique ou pop, selon vos goûts. Pour cela, il existe diverses variétés de papier peint surprenantes sur le marché pour réussir votre décoration.

  • L’outillage de l’apprenti plombier

    Les problèmes liés à la plomberie sont parmi les plus courants dans la maison. Pour devenir apprenti plombier, il est important d’avoir et de maîtriser l’outillage nécessaire. Guide pratique.

  • Fabriquez un luminaire déco pour votre extérieur

    C’est bientôt l’été et on a envie de profiter du jardin ou de la terrasse sans retenue. Pour illuminer vos soirées, un éclairage optimal est indispensable. Et pour compléter vos lampes et lanternes, pourquoi ne pas y mettre une petite touche personnelle en créant un luminaire déco ? Suivez le guide.

Haut de page