Quel carrelage choisir pour sa terrasse ?

Poser du carrelage sur sa terrasse apporte du cachet aux espaces extérieurs. En plus de présenter des avantages esthétiques, le carrelage d’extérieur est facile à entretenir et très résistant au gel. Il évite également les risques de dérapages et glissades.

Si vous décidez d’accorder le carrelage extérieur à votre intérieur, il faudra jouer sur un contraste cohérent, ton sur ton, qui mettra en valeur salon ou cuisine. Vous avez la possibilité de faire de votre terrasse une pièce à part entière, au look très personnel.

Un style classique évite les fautes de goût, en restant dans les tons neutres et clairs de préférence, comme le beige, le taupe ou le crème. Evitez les carrelages trop sombres dans les régions chaudes pour éviter qu’ils n’emmagasinent la chaleur. A l’opposé, des carrelages trop clairs risquent de vous éblouir lors de vos moments de détente sur la terrasse. Pour jouer la carte du naturel jusqu’au bout, les carrelages imitation bois ou pierre faits de grès, par exemple, sont tout indiqués.

Il est important d’accorder son carrelage à son mobilier de terrasse. Un salon de jardin contemporain sera mis en valeur avec des carrelages au style moderne, quand des carrelages plus originaux conviendront à des meubles au cachet unique. Faïence, terre cuite et pierre aux finitions mats, satinées ou brillantes peuvent offrir mille possibilités de motifs et de couleurs. Mais attention à ne pas pousser l’originalité et la personnalisation trop loin, car les effets de mode sont éphémères. Mieux vaut anticiper pour un cas éventuel de revente de votre bien.

Le carrelage doit s’adapter également à la taille de la terrasse. Si cette dernière semble trop petite, des carrelages suffisamment larges apporteront l’illusion d’un espace plus grand. Le carrelage en pierre, ciment ou céramique, en carreau, dalle ou pavé, est alors tout indiqué.

Autres articles à lire

  • Des rhododendrons pour décorer le jardin

    En latin, ‘’rhododendrons’’ signifie ‘’arbre à rose’’. Cet arbuste de la famille des Éricacées est originaire du Japon et de Chine. Il fait entre 1m et 4m d’envergure et fleurit entre mars et juin. Il apprécie les ambiances fraîches et les sols acides.

  • Créez un coin pour le farniente

    Sur un matelas confortable ou dans un hamac, sur l’herbe ou près de la piscine, accordez-vous un peu de détente et savourez les bons plaisirs de la sieste. Ce bien-être réservé autrefois aux vacanciers est aujourd’hui à la portée de tous.

  • Déco jardin : optez pour des jardins de poche

    Pratiques, nomades, légers, incassables … Ces nouveaux contenants à fleurs et à plantes sont des atouts indispensables pour vos balcons, vos terrasses et même vos cuisines. Ils s’accrochent aux murs, se clipsent aux rambardes. Zoom sur ces jardins de poche.

  • Que faire au jardin en septembre ?

    Une variété d’activités attend les passionnés de jardinage au mois de septembre. Après des vacances bien méritées, il est désormais temps de consacrer du temps à vos plantes pour les chouchouter après un été bien ensoleillé et les préparer à l’arrivée des rudes journées hivernales.

  • Que faire au jardin au mois de septembre ?

    Le mois d’août touche bientôt à sa fin, celui de septembre pointe le bout de son nez. Côté jardin, ce n’est pas un mois de tout repos et le proverbe disant « En septembre, le fainéant peut aller se pendre » illustre parfaitement la situation. Petit aperçu de ce que vous pourrez entreprendre.

Haut de page