Changer une vitre cassée

Une vitre qui vole en éclat est un fait très courant. Prenez les choses en main au lieu d’attendre l’intervention coûteuse du vitrier. Cette opération est à la portée de tout bricoleur.

Préparation du cadre

Pour changer votre vitre, vous aurez besoin des outils suivant : du mastic de vitrier, une vitre de même dimension que celle qui est cassée, une tenaille, un marteau, une lame de rasoir, des gants épais, des pointes de vitrier, une pince, un grattoir. En premier lieu, nettoyez soigneusement les débris au sol, puis étalez un journal sur le lieu de travail. Installez-vous à plat. Pour éviter les coupures, prenez soin de mettre des gants avant de manipuler une vitre cassée. Ensuite, enlevez les restes de vitres accrochées entre la feuillure et le mastic. Si besoin, décollez-les à l’aide d’un marteau. Vous pourrez ainsi vous débarrasser des traces de l’ancien mastic et ôter les pointes de vitrier.

Dépoussiérez et nettoyez soigneusement la feuillure pour qu’elle soit parfaitement nette. Une fois les mesures du logement de la vitre prises, procurez-vous une vitre, exactement dans les mêmes dimensions. Dégraissez la vitre en nettoyant précautionneusement les deux faces avec un chiffon imbibé d’alcool.

Pose de la vitre

Préparez le mastic en prenant une poignée que vous malaxerez pendant 5 minutes afin de le ramollir. Remplissez-en la feuillure, aux 4 côtés, d’environ 2mm d’épaisseur que vous placerez le long du châssis. Pour cela, aidez-vous du couteau à mastiquer. Présentez la vitre dans le montant, la partie inférieure en premier dans le cadre. Pour la faire adhérer parfaitement au mastic, pressez légèrement les bords. Retirez le surplus de mastic qui pourrait déborder. Une fois installée dans son logement, ajoutez les pointes de vitriers à 15 centimètres d’intervalles sur chaque côté de la feuillure, que vous enfoncerez dans le mastic avec un marteau.

Mettez un second cordon de mastic autour de la vitre en étalant vers l’extérieur afin de camoufler les pointes. Prenez soin de la finition en retirant le surplus et en égalisant les rebords. Une fois bien étalé, recouvrez le mastic d’une couche d’huile de lin au pinceau pour prévenir les craquellements.

Autres articles à lire

  • Accrocher un objet aux murs

    Accrocher une étagère, un miroir ou tout autre objet sur un mur, c’est facile pour un bricoleur. Mais accrocher un objet au mur est une véritable aventure pour les autres.

  • Le retour en force des papiers peints

    Les papiers peints recouvrent nos murs pour un intérieur moderne, contemporain, exotique ou pop, selon vos goûts. Pour cela, il existe diverses variétés de papier peint surprenantes sur le marché pour réussir votre décoration.

  • La porte coulissante, aussi pratique que charmante

    Convenant aussi bien aux grands qu’aux petits espaces, la porte coulissante est la solution à plusieurs soucis. Pleins feux sur les différents modèles qui existent et des conseils pour en installer à moindre coût.

  • Entretien du carrelage en terre cuite

    Aînée des revêtements de sol, la terre cuite nécessite un traitement particulier pour retrouver son éclat d’antan. Comment procéder ?

  • Entretien de la cheminée : le ramonage

    Le ramonage de la cheminée est une opération obligatoire imposée par la loi. Il s’agit surtout d’une condition de sécurité à remplir, dont la réalisation doit se faire deux fois par an.

Haut de page