Comment le construire un escalier de jardin ?

La construction d’un escalier de jardin apparaît comme un bon plan de bricolage facile à mettre en œuvre. Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour mener à bien ce projet.

Construire un escalier de jardin, règle de base

Apportez plus d’originalité à votre jardin en transformant les pentes et vallonnements en escalier de jardin. L’exploitation des différents niveaux en y ajoutant des bords fleuris, des terrasses couvertes de gazon ou de rocailles permet d’oublier l’usage utilitaire de l’escalier pour lui donner un rôle décoratif.

Quel que soit votre style, le respect de quelques règles de base est de mise pour la réalisation d’un tel projet. Pour cela, vous devez calculer la profondeur et le nombre des marches selon l’inclinaison de la pente.

Afin d’éviter l’aspect trop pointu d’un escalier de jardin, vous pouvez créer différents paliers correspondant chacun à un changement de direction. Pour donner plus d’impression, chaque palier doit fournir une vue sur un décor végétal de votre choix. Dans le cas où le terrain est dominé par les vallonnements, le mieux pour vous est de construire un escalier tournant. Dans tous les cas, pour plus de confort et la sécurité de son utilisateur, chaque marche de l’escalier doit fournir une profondeur minimum de 30cm et un pas jamais inférieur à 17,5cm.

Escalier de jardin, la mise en place des marches

Lors de ce projet, misez sur la solidité en optant pour les marches constituées de dalles en béton. Pour le corps des marches, vous pouvez choisir entre l’usage de moellons, de gros pavés de béton ou tout simplement des briques.

Cette dernière structure apparaît plus esthétique, cependant sa mise en place nécessite beaucoup plus de travail. Commencez votre travail par une étape de marquage servant à déterminer l’emplacement des marches. Creusez une tranchée au bout de celles-ci afin de donner forme à l’escalier. Construisez une marche en briques puis installez au-dessus les dalles en béton préalablement fabriquées.

Lors de la mise en place des dalles de couverture en béton, prenez le soin de créer une petite inclinaison afin d’éviter l’accumulation d’eau. Servez-vous d’un niveau à bulle pour accomplir cette tâche. Une fois le niveau déterminé, fixez la dalle à l’aide d’un mortier. Une fois l’escalier construit, bordez-le avec un muret pour mieux le protéger contre l’agression de la pluie et l’accumulation des boues. Selon votre penchant décoratif, vous pouvez construire un muret en pierres ou tout simplement un muret formé avec des plantes. Même si ce dernier choix s’avère plus esthétique, restez minutieux quant aux choix des végétaux utilisés. Les racines de certaines plantes peuvent en effet encombrer les marches de votre escalier.

Autres articles à lire

  • Comment laquer un mobilier en bois ?

    Laquer un mobilier en bois est une opération compliquée. Découvrez quelques astuces pour réaliser cette tâche avec brio.

  • À chaque colle son utilisation

    En bricolage, ou tout projet créatif, la colle est un élément qui entre souvent dans la liste de matériel à avoir.

  • Blanchir son parquet : suivez le guide !

    Vous avez un parquet terne et peu esthétique ? Pour lui redonner ses lettres de noblesse, pourquoi ne pas le blanchir ? En utilisant des produits de la vie courante, vous transformerez votre sol en une merveilleuse toile de fond pour une déco scandinave authentique et chaleureuse.

  • Trucs et astuces pour restaurer un mur en briques

    S’il n’y a rien de plus authentique et de plus charmant qu’un mur en briques, le raviver est souvent nécessaire afin de le mettre en valeur. Tous nos trucs et astuces pour donner un second souffle à un mur en briques.

  • Comment faire soi-même ses boules de Noël ?

    Fabriquer soi-même ses boules de Noël est une excellente idée de bricolage et de décoration à réaliser en famille. Découvrez comment faire ?

Haut de page