Blanchir son parquet : suivez le guide !

Vous avez un parquet terne et peu esthétique ? Pour lui redonner ses lettres de noblesse, pourquoi ne pas le blanchir ? En utilisant des produits de la vie courante, vous transformerez votre sol en une merveilleuse toile de fond pour une déco scandinave authentique et chaleureuse.

Préparer le parquet

Avant de blanchir votre parquet, vous devez le nettoyer et le préparer. Cette étape préalable sera le garant d’un travail bien abouti pour une meilleure tenue dans le temps, et surtout pour un résultat esthétique irréprochable.

Vous devez, dans un premier temps, décaper votre parquet. Visant à remettre le bois à nu, cette opération permet d’enlever une ancienne finition. Notez toutefois que le produit à utiliser diffère en fonction de la finition à retirer. Le décapant chimique est donc indispensable pour un sol verni, et un décireur pour un parquet recouvert de cire. Dans les deux cas, le produit décapant sera appliqué dans le sens de la fibre du bois.

Après avoir nettoyé le sol, procédez au ponçage, soit à la ponceuse, soit à l’aide d’un papier de verre à grains fins. Cette opération vous permettra d’obtenir un tout nouveau parquet lisse et éclatant, prêt à accueillir le produit blanchissant.

Appliquer de l’eau de Javel

À la portée de toutes les bourses, l’eau de Javel blanchira votre parquet en un rien de temps. Pour éviter d’endommager le bois, vous devez respecter une certaine dose : un verre d’eau de Javel pur pour un litre d’eau. Appliquez cette préparation sur un parquet propre et sec à l’aide d’un balai-brosse. Laissez sécher votre parquet et le tour est joué ! N’oubliez pas d’aérer la pièce.

La lasure

Si vous estimez que votre parquet peine à blanchir avec l’eau de Javel, vous pouvez toujours opter pour une solution plus radicale : la lasure. Cette procédure consiste à colorer le bois dans la teinte claire de votre choix, sans pour autant cacher son veinage. En plus de nourrir le bois, la lasure assure également une meilleure protection de votre parquet. Appliquez ensuite une couche de vernis afin de mieux conserver la patine au quotidien. Cette finition est surtout recommandée pour les parquets en chêne, en hêtre et en pin.

Terminez par la cire

La technique de la cire est également efficace. Elle a surtout l’avantage de protéger le sol au quotidien tout en lui apportant un certain éclat. Enduisez votre sol de ce produit en effectuant des mouvements circulaires facilitant sa pénétration. Appliquez enfin une cire antitache pour un meilleur rendu, et le tour est joué !

Autres articles à lire

Haut de page