L’art topiaire pour embellir son jardin

Vous êtes passionné par le jardinage et vous souhaitez donner un aspect particulier à votre jardin. Pourquoi ne pas adopter l’art topiaire ? Très pratiqué dans le Rome antique et à la Renaissance, cette pratique permet d’apporter une touche personnelle à son jardin.

La décoration par la sculpture des arbres ou arbustes

Apparu il y a plusieurs années, l’art topiaire est l’une des techniques utilisées dans la décoration du jardin. Cette technique ornementale consiste à donner un aspect original aux arbres et arbustes afin d’accentuer leur charme tout en améliorant la beauté du jardin. Quelque peu délaissé auparavant, cette pratique revient en force ces dernières années.

Elle est surtout utilisée pour apporter une touche personnelle qui sort du jardin ordinaire. Pour créer les formes les plus fascinantes et les plus originales, les propriétaires font souvent appel à des spécialistes. Ces derniers s’inspirent souvent des formes naturelles ou des formes plus spécifiques. Parmi les figures les plus utilisées dans l’art topiaire, on cite les figures représentant les animaux, les objets courants et les formes plus singulières. En dépit de leur diversité, toutes les formes utilisées dans cette pratique doivent simplement répondre à une exigence décorative.

Comment se pratique l’art topiaire ?

S’il est pratiqué généralement par les spécialistes, rien n’empêche les passionnés de décorer leur jardin avec les règles de l’art topiaire. Pour le mettre en pratique, il suffit juste d’avoir le matériel adéquat, un brin de créativité et surtout la passion. Le matériel nécessaire à cette pratique destinée à sculpter les arbres et les arbustes du jardin est, le sécateur, les ciseaux et parfois un taille-haie. L’art topiaire s’adapte particulièrement aux végétaux à feuilles persistantes et à port robuste dont l’if, les cyprès, le faux cyprès, le laurier, etc. ...

En raison des erreurs fréquentes, généralement irréversibles, la pratique de l’art topiaire doit se faire en procédant petit à petit et avec beaucoup de précaution. Avant de se familiariser à la technique, il est d’abord nécessaire de travailler sur les arbres de petite taille en produisant des formes simples comme les cônes, les cubes et autres. Il faut savoir aussi que l’art topiaire ce pratique surtout en automne et en printemps.

Autres articles à lire

  • Comment protéger son potager en hiver ?

    À l’arrivée de l’automne, le potager commence à ressentir les aléas de la saison. Et ça ne s’arrange pas en hiver. Le vent, la pluie, la baisse de température… tout cela fragilise le potager. Pour préserver son carré, il n’y a pas mieux que les astuces des fins connaisseurs.

  • Jardiner avec la lune : les règles à connaître

    Méthode entièrement naturelle et sans aucun recours aux produits chimiques, le jardinage avec la lune ne cesse de faire des adeptes. En respectant quelques principes basés sur la position de la lune, vous verrez qu’il est tout à fait possible de réaliser vos travaux de jardinage dans la plus grande simplicité et de réussir au mieux la plupart de vos cultures. Voici donc quelques règles basiques à connaître avant de s’y lancer.

  • Fontaine, mobilier, fleurs colorées : aménagez votre jardin !

    On change de registre… et on apporte une touche d’innovation à notre jardin. L’originalité prime, mais il ne faut pas laisser de côté les accessoires, avec les fleurs de saison. Mettez-vous au travail et ne négligez aucun détail !

  • Le jardin de décembre, protégez vos plantes

    Ne délaissez pas vos plantes pendant la saison froide, elles ont plus que jamais besoin de vos soins. Découvrez le jardinage au mois de décembre.

  • La balancelle s’invite dans le jardin

    Crise économique oblige, beaucoup de français doivent réduire leur budget vacances. Pourquoi ne pas en profiter pour meubler son jardin ? Un petit espace vert bien aménagé et on est déjà à des kilomètres de sa routine habituelle. Pour se sentir en vacances chez soi, craquons pour une balancelle

Haut de page