L’œil-de-bœuf, pour éclairer naturellement sa maison

L’œil-de-bœuf fait désormais partie de la décoration. Faites entrer la lumière du soleil avec un œil-de-bœuf.

L’œil-de-bœuf, un héritage historique

L’œil-de-bœuf, cette petite lucarne circulaire ou ovale apparaît dès le début des années 1500 sur le haut des murs des cathédrales et des temples monastiques. Bien qu’il soit un élément d’ornement incontournable à l’instar des vitraux et des briques de verre , il sert également de rempart pour remonter les cloches au sommet d’une église. Son aspect élégant et son côté pratique lui confèrent une notoriété remarquable au sein des maisons bourgeoises et des châteaux français. Pour la plupart de ces grandes demeures, l’œil-de-bœuf est installé dans une antichambre menant à une pièce maîtresse telle la chambre d’un seigneur ou la salle de réception.

Au milieu des années 1600, à l’époque où le célèbre architecte François Mansart invente les toitures brisées composées de deux versants en pente de chaque côté d’un bâtiment, cette lucarne perce fréquemment les toits des manoirs. L’œil-de-bœuf diffère ainsi des fenêtres classiques par son système d’ouverture qui s’opère de bas en haut ainsi que par l’aspect de sa grille décorative conçue en fer forgé ou en pierre fine. Revisité par les architectes et les designers, cet élément se modernise à grande vitesse depuis quelques années. Cette petite baie est indispensable pour éclairer les pièces sombres de la maison, les escaliers ou les combles. Mais avant toute installation, il est primordial de demander l’avis d’un expert en bâtiment pour évaluer la capacité de support de vos murs.

Les variantes de l’œil-de-bœuf

Contrairement à son utilisation originelle, l’œil-de-bœuf est désormais adapté aux maisons classiques et aux petits appartements. Il sert par exemple à dissimuler un espace de rangement situé au-dessus d’une porte ou d’un placard. Les matières utilisées varient également en fonction de l’ambiance que l’on souhaite instaurer dans son intérieur. Les modèles conçus en pin, en bois exotique ou en bois massif conviennent parfaitement aux demeures typées à la façon orientale. Les grilles décoratives en plastique sont également adaptées aux chambres d’enfants, à la cuisine ou à la salle de bains. Le système d’ouverture et de fermeture demeure cependant le plus pratique avec certains modèles de lucarne qui s’ouvrent facilement sur un côté.

L’œil-de-bœuf basculant qui n’est pourvu d’aucun système de fermeture fixe convient mieux aux pièces de rangements que l’on utilise quotidiennement, à savoir les placards pour la vaisselle ou ceux prévus pour ranger le linge de maison. Le choix en matière de style est large. Cette lucarne ne se limite plus aux formes circulaires ou ovales. Plusieurs modèles plus ou moins insolites sont aujourd’hui conçus par les architectes de renom. Optez ainsi pour l’œil-de-bœuf en demi-lune ou en forme de trèfle à quatre feuilles. Il est également envisageable de commander une lucarne sur mesure pour un intérieur design. Le diamètre varie également en fonction de l’étendue de la surface à percer. La dimension moyenne étant de 50 à 120 centimètres.

Autres articles à lire

Haut de page