Accrocher un objet aux murs

Accrocher une étagère, un miroir ou tout autre objet sur un mur, c’est facile pour un bricoleur. Mais accrocher un objet au mur est une véritable aventure pour les autres.

L’objet à accrocher au mur

Il faut savoir que la fixation n’est pas la même pour accrocher un simple miroir ou pour poser une étagère qui va accueillir des poids supplémentaires. La masse à prendre en compte est la charge totale. Pour installer une étagère de rangement pour vos livres, on considère le poids de l’étagère plus les livres. De même, la tringle à rideaux plus les rideaux... Quelques règles sont ainsi à prendre en compte. D’abord, plus une cheville est grosse et longue, plus elle peut supporter de poids. Ensuite, si vous pensez qu’une seule cheville risque de ne pas suffire, pensez à répartir le poids sur deux ou trois chevilles. Enfin, n’hésitez pas à demander conseil à votre vendeur dans le cas où les indications sur l’emballage des chevilles ne sont pas très claires.

Dans quel support accrocher l’objet

C’est la deuxième question essentielle. Il est donc impératif de savoir si le mur de soutien est en béton, une cloison en briques creuses ou encore une cloison faite en plaque de plâtre. La réponse à cette question va déterminer la cheville à utiliser et la technique employée. Généralement, on ne connaît pas la structure du mur sur lequel on veut faire une fixation. En tapant sur le mur avec un marteau, il est possible de savoir s’il est plein ou creux. Mais le plus souvent, c’est en perçant qu’on découvre ce qu’il en est vraiment. Pour ce faire, munissez-vous d’une perceuse et placez-la en position percussion. Ensuite, commencez à percer. Vous déduirez ensuite le type de matériau utilisé pour votre mur selon la pénétration de la mèche ou encore en regardant la qualité de la poussière qui s’en dégage.

Le matériel pour accrocher l’objet

Il est nécessaire d’utiliser le bon matériel pour percer son mur en vue d’une fixation. La perceuse est destinée pour perforer tous les matériaux : bois, plastique, carrelage, métaux...Mais elle peut peiner sur les murs en béton. Pour ces derniers, mieux vaut utiliser un perforateur électropneumatique. Une fois le mur percé, il est important de bien choisir le type de cheville qui va accueillir les vis de fixation. Pour les murs en béton, en pierre, en parpaing ou encore en brique pleine, la cheville en nylon est la plus adaptée pour assurer une bonne fixation des objets. Elle est équipée d’ailettes qui vont fixer la cheville à la paroi une fois la vis placée. Pour les matériaux tendres et pleins comme le carreau de plâtre ou le béton cellulaire, préférez les chevilles métalliques ou celles en plastique. Enfin, les chevilles métalliques à écartement sont à utiliser pour les parois plus minces et autres matériaux creux comme les plaques de plâtre.

Autres articles à lire

  • Installer soi-même sa porte coulissante

    Pratique et accessible à tous, la porte coulissante est de plus en plus adoptée. Suivez le guide pour l’installer vous-même tout en faisant un maximum d’économie.

  • Construire un abri de jardin

    L’abri de jardin est cette petite construction de stockage, incontournable pour ranger les outils de bricolage, de jardinage ainsi que d’agencement extérieure comme les tondeuses à gazon, le barbecue, les meubles de jardin…
    Cela demeure la fonction première et unique de cette cabane de rangement. Sur le marché de la décoration extérieure, de larges gammes et d’innombrables modèles d’abris de jardins sont proposés par des prestataires professionnels. Comment être sur de leur qualité ? La construction de son abri de jardin est la solution adaptée !

  • Tout savoir sur le décapage chimique

    Les peintures recouvrant les portes, les fenêtres ou encore les moulures sont très sensibles aux changements climatiques. Au fil du temps, elles s’écaillent et perdent de leur éclat. Grâce au décapage chimique, il est possible de les enlever rapidement et efficacement.

  • Relooking, comment rénover un cadre ancien ?

    Avec une bonne technique et un matériel adéquat, vous pourrez redonner une nouvelle allure à vos cadres anciens. Voici quelques astuces pour les rénover.

  • Comment dissimuler une fissure dans un mur en plâtre ?

    Avant de peindre un support en plâtre ou avant d’y poser un revêtement, il faut faire disparaître les dégradations qui s’y sont formées. Voici comment vous devez procéder pour dissimuler les fissures et les trous sur vos murs et plafonds.

Haut de page