Accrocher un objet aux murs

Accrocher une étagère, un miroir ou tout autre objet sur un mur, c’est facile pour un bricoleur. Mais accrocher un objet au mur est une véritable aventure pour les autres.

L’objet à accrocher au mur

Il faut savoir que la fixation n’est pas la même pour accrocher un simple miroir ou pour poser une étagère qui va accueillir des poids supplémentaires. La masse à prendre en compte est la charge totale. Pour installer une étagère de rangement pour vos livres, on considère le poids de l’étagère plus les livres. De même, la tringle à rideaux plus les rideaux... Quelques règles sont ainsi à prendre en compte. D’abord, plus une cheville est grosse et longue, plus elle peut supporter de poids. Ensuite, si vous pensez qu’une seule cheville risque de ne pas suffire, pensez à répartir le poids sur deux ou trois chevilles. Enfin, n’hésitez pas à demander conseil à votre vendeur dans le cas où les indications sur l’emballage des chevilles ne sont pas très claires.

Dans quel support accrocher l’objet

C’est la deuxième question essentielle. Il est donc impératif de savoir si le mur de soutien est en béton, une cloison en briques creuses ou encore une cloison faite en plaque de plâtre. La réponse à cette question va déterminer la cheville à utiliser et la technique employée. Généralement, on ne connaît pas la structure du mur sur lequel on veut faire une fixation. En tapant sur le mur avec un marteau, il est possible de savoir s’il est plein ou creux. Mais le plus souvent, c’est en perçant qu’on découvre ce qu’il en est vraiment. Pour ce faire, munissez-vous d’une perceuse et placez-la en position percussion. Ensuite, commencez à percer. Vous déduirez ensuite le type de matériau utilisé pour votre mur selon la pénétration de la mèche ou encore en regardant la qualité de la poussière qui s’en dégage.

Le matériel pour accrocher l’objet

Il est nécessaire d’utiliser le bon matériel pour percer son mur en vue d’une fixation. La perceuse est destinée pour perforer tous les matériaux : bois, plastique, carrelage, métaux...Mais elle peut peiner sur les murs en béton. Pour ces derniers, mieux vaut utiliser un perforateur électropneumatique. Une fois le mur percé, il est important de bien choisir le type de cheville qui va accueillir les vis de fixation. Pour les murs en béton, en pierre, en parpaing ou encore en brique pleine, la cheville en nylon est la plus adaptée pour assurer une bonne fixation des objets. Elle est équipée d’ailettes qui vont fixer la cheville à la paroi une fois la vis placée. Pour les matériaux tendres et pleins comme le carreau de plâtre ou le béton cellulaire, préférez les chevilles métalliques ou celles en plastique. Enfin, les chevilles métalliques à écartement sont à utiliser pour les parois plus minces et autres matériaux creux comme les plaques de plâtre.

Autres articles à lire

  • Bricolage : les outils de base en menuiserie

    En bricolage, vous êtes quelques fois emmenés à entretenir, réparer ou même créer des objets et des meubles en bois. Pour ne pas être pris au dépourvu et toujours avoir en votre possession quelques outils de base, voici ce dont vous aurez besoin, de façon non exhaustive, pour vos travaux de menuiserie.

  • Bricolage : comment poser son carrelage mural ?

    La pose du carrelage mural ne nécessite pas les compétences d’un professionnel si l’on détient un certain savoir-faire et les matériels nécessaires. Si vous avez l’intention de le faire vous-même, voici le guide !

  • Video deco - Remplacer un carreau de carrelage cassé

    Le remplacement d’un carreau cassé ne nécessite pas forcément l’intervention et le paiement d’un carreleur. Faites-le vous même mais assurez-vous de savoir comment vous y prendre.

  • Entretien de la cheminée : le ramonage

    Le ramonage de la cheminée est une opération obligatoire imposée par la loi. Il s’agit surtout d’une condition de sécurité à remplir, dont la réalisation doit se faire deux fois par an.

  • Fabriquez votre boîte à bijoux

    Votre collection de bijoux s’agrandit rapidement, et vous ne savez plus où ranger vos nouvelles trouvailles ? Avec une bonne dose d’imagination et des outils faciles à trouver, vous verrez qu’il est aisé de fabriquer une boîte à bijoux.

Haut de page