Construire un abri de jardin : conseils et réglementations

Pour ranger ses outils ou ses matériaux, il est intéressant d’avoir ou de construire un abri de jardin. Cependant, avant de commencer les travaux, il est nécessaire de connaître toutes les formalités administratives pour éviter les problèmes.

Première étape, faire un dépôt à la mairie

Un abri de jardin représente une surface de plancher selon les autorisations d’urbanisme modifiées depuis le 1er mars 2012. La construction d’un abri de jardin est régie par les mêmes règles d’urbanisme que les constructions bâties sur un terrain composé ou non d’un bâtiment. Si votre surface est inférieure à 2 m², vous pouvez directement passer à la construction. Dans le cas contraire, vous devez déposer une demande de travaux à la mairie. Entre 2 m² et 20 m², vous devez déposer une déclaration de travaux. Pour une surface dépassant les 20 m², vous devez faire une demande de permis de construire.

Construire un abri de jardin : les documents à fournir

La déclaration doit être accompagnée d’autres documents, notamment un plan de situation pour connaître l’état du terrain sur la commune, un schéma extérieur et un plan de masse. Il faut également fournir une vue en coupe de votre projet dans lequel devront figurer le futur abri, les bâtiments existants, le dénivelé et les limites de votre terrain. Vous devez aussi joindre deux photos pour pouvoir situer l’abri dans son environnement proche et lointain. Dans le cas où vous habitez dans une zone protégée proche des sites historiques, d’autres documents sont encore requis.

Autres conseils utiles

Pour la construction d’un abri de jardin, il faut également vérifier les dimensions au sol et en hauteur. Il est important de voir la distance par rapport au voisin qui est de trois mètres minimum ou de zéro mètre si l’abri atteint la clôture tout en veillant à vérifier l’écoulement des eaux pluviales. Par rapport à la route, la distance dépend du type de routes et des villes. Vous devez aussi choisir le type d’abri selon vos besoins. Inférieure à 6 m², il est utile pour ranger les tondeuses, vélos et outillage, entre 6 m² et 14 m², il permet de stocker et de servir d’atelier. Plus de 14 m², il peut servir de pièce à vivre.

Autres articles à lire

  • Relooker un cadre - comment réparer et redorer un cadre ancien ?

    Faire appel à un spécialiste n’est pas nécessaire pour la rénovation des cadres anciens. Découvrez à travers cet article les bons gestes nécessaires pour bien entretenir ces anciens objets de decoration souvent d’une valeur sentimentale.

  • Comment choisir son portail ?

    Avec les innombrables modèles de portails proposés par les catalogues des fabricants, il nous est de plus en plus difficile de choisir celui qui nous conviendra le plus. Comment choisir son portail ?

  • Les vitraux : fabriquer ou peindre un vitrail

    pratiquer le window - color pour obtenir un effet très proche du vitrail. La première étape consiste à dessiner la maquette réduite (un dixième) des motifs du vitrail avant de les agrandir sur un carton épais.

  • Une nouvelle vie pour mes chaises en bois

    Au fond de votre grenier, une vieille chaise en bois prend la poussière ? Cela fait si longtemps que vous ne l’avez pas utilisée que vous en aviez oublié l’existence ? Quel dommage ! En un tour de main, vous pouvez lui redonner une deuxième vie. La déco récup’, c’est à la fois simple et économique. On se retrousse les manches et on y va !

  • Le sciage à la main : apprendre à scier

    Malgré l’existence d’instruments de sciage performants à l’instar des scies électroportatives ou électriques, il est souvent plus aisé, plus nécessaire, plus amusant d’utiliser une scie à main, surtout pour les artisans et les mordus du bricolage. Entre des mains expertes, cet outil jugé banal peut accomplir des merveilles.

Haut de page