Abattre une cloison : ce qu’il faut savoir

S’agissant de l’un des plus gros travaux pour réorganiser l’espace à la maison, l’abattage d’une cloison ne doit pas être pris à la légère. Ce type de travaux se doit être fait suivant certaines règles.

Bien différencier mur porteur et cloison

Avant toute chose, veillez à bien faire la différence entre cloison et mur porteur. Comme son nom l’indique, le mur porteur sert non seulement à séparer deux espaces, mais contribue également à soutenir une partie de la masse structurelle de la construction. De ce fait, ce serait une erreur de démolir un mur porteur. Mais comment ne pas confondre ces deux types de mur de séparation ? Comme elle n’a pas à supporter de poids, la cloison est bien moins épaisse que le mur porteur.

Si cette dernière ne dépasse pas les 10 centimètres d’épaisseur, le mur porteur est, quant à lui, d’une dimension bien plus grande avec une épaisseur de 25 à 30 centimètres. Mais pour être sûr que vous allez vraiment abattre une cloison, vérifiez qu’il s’agit bien d’une en consultant le plan de la maison ou de l’appartement. Vous pouvez également faire appel à un professionnel en bâtiment pour bien identifier la cloison d’un mur porteur.

Quelques règles à suivre pour démolir une cloison

Maintenant que vous savez que votre cloison en est bien une, vérifiez qu’elle ne contient aucune canalisation ou qu’elle n’est pas traversée par de quelconques fils électriques. Si c’est le cas, les déplacer progressivement à mesure que les travaux de démolition avancent. Ce faisant, prenez soin de ne pas les abîmer et si besoin, faites appel à un professionnel pour vous aider. Avant de commencer les travaux, n’oubliez pas de protéger convenablement le plancher.

Pour couvrir le sol et afin d’amortir la chute des gravats, préférez de vieilles couvertures au film plastique. En effet, la destruction de la cloison ne générera pas seulement de la poussière, mais aussi des débris de matières plus ou moins gros. Couvrez de bâche ou de drap les meubles que vous ne pouvez pas déplacer. Par mesure de sécurité et pour éviter toute menace d’affaissement, il est primordial d’étayer. Pensez ainsi à mettre en place des étais bien calés du sol jusqu’au plafond.

Autres articles à lire

  • Litracon, le béton transparent

    Pour l’industrie de la construction de bâtiments, l’arrivée du Litracon, un nouveau type de béton à l’allure singulière, a surpris plus d’un. C’est une grande innovation en matière de matériel de construction puisque ce béton transparent joint la transparence du verre à la fermeté du béton.

  • Matériau de construction, béton ou brique que choisir ?

    Que choisir entre le béton et la brique monomur pour la construction d’un mur ? Découvrez quelques pistes pouvant vous aider à orienter votre sélection.

  • Dallage : Comment daller une surface

    Le dallage d’une surface est une tâche assez physique, mais néanmoins à la portée de tous les bricoleurs.

  • Maçonnerie| Le plâtre

    Le plâtre est obtenu par déshydratation et pulvérisation du gypse. Il est en général vendu dans des sacs de papier, imperméabilisés, d’une contenance de 40 l (c’est-à-dire 40kg).

Haut de page

Contact