Quelle toiture choisir pour votre habitation ?

Environ un tiers de la perte d’énergie se fait au niveau de la toiture. Découvrez sur quelle matière investir : tuile, zinc ou encore toiture végétalisée.

Toiture d’une habitation, la tuile irremplaçable

Grande vedette en matière de toiture d’une habitation, la tuile figure parmi les modèles de toiture les plus tendance. Pour s’adapter à tous les styles, elle se décline en plusieurs formes. Selon l’effet à mettre en évidence, vous pouvez choisir une tuile plate, une tuile à canal, une tuile à glissement ou une tuile à emboîtement. Mis à part sa grande variété, la tuile tient son avantage de son caractère naturel. Fabriquée essentiellement en argile, elle n’émet pas de COV dans l’atmosphère et se montre particulièrement résistante au feu. La tuile peut résister au gel si elle est associée avec une meilleure ventilation.

Toiture d’une habitation, le zinc, une matière durable

Après la tuile, le zinc figure parmi les modèles les plus appréciés par ceux qui veulent miser sur la solidité. Malléable à souhait, le zinc se plie à toutes les inspirations des architectes. Le zinc est une matière particulièrement robuste et durable, sa durée de vie est au minimum de 40 ans. Avec un bon entretien, vous pouvez compter jusqu’à environ un siècle. Au niveau de la présentation, le zinc est disponible en feuilles et en bobines et se décline en plusieurs coloris. Récupérable, il peut être réutilisé à 90% ou à 100% en fonction de l’industrie de récupération. Le zinc résiste à l’humidité et au gel. Malgré toutes ces performances, le zinc nécessite le déploiement de beaucoup d’énergie lors de sa fabrication. La fonte du métal pur et son alliage en cuivre se font en effet dans un four à induction.

Toiture d’une habitation, la toiture végétalisée

Avec la tendance écologique en vogue, la toiture végétalisée commence à s’imposer au niveau du marché. Élégante et passe-partout, elle s’adapte à tous types de bâtiments. Contrairement aux autres types de toitures, la toiture végétalisée se montre particulièrement écologique. En effet, la couverture végétale se trouvant sur le toit régule l’humidité provenant des eaux de pluie, fixe les poussières, absorbe le gaz carbonique et optimise l’oxygénation de l’air. Au niveau thermique, elle élimine la déperdition en hiver et rafraîchit votre intérieur en été. Pour vous épargner des bruits désagréables, la qualité acoustique de la toiture végétalisée n’est pas également à négliger. Le vrai souci avec une toiture végétalisée se trouve au niveau de son coût d’installation. Outre l’obligation de solliciter le service d’un professionnel, vous devez également compter environ dans les 100 euros par mètre carré pour votre toiture.

Autres articles à lire

Haut de page